Acheter des meubles écologiques

À quoi sert d’avoir une maison écologique si le mobilier pollue l’air intérieur ? Parce que oui, les meubles, au même titre que les voitures et les appareils électriques, peuvent contribuer à rendre notre planète (encore plus) malade. Or, une maison écologique doit l’être aussi bien sur le plan extérieur qu’intérieur : bien isolée et bien meublée. Mens sana in corpore sano, pour les latinistes. Oui, mais où et comment trouver des meubles écologiques, et d’ailleurs, qu’est-ce que c’est ?

Vous allez me dire : comment des meubles peuvent-ils polluer ? C’est simple, les produits de construction et de décoration (cloisons, revêtements de sols, isolants, peintures ou encore vernis) utilisés pour le montage et l’ornement de notre mobilier du quotidien contiennent des polluants volatils, dont la loi oblige maintenant le signalement par une étiquette. Donc oui, les meubles peuvent être sources de pollutions intérieures.

Des polluants dans les commodes

À l’origine de tout ce remue-ménage, un rapport d’expertise de l’Anses (l »Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), qui dénonçait la présence de nombreux polluants, dont certains classés cancérigènes, d’autres mutagènes, et/ou toxiques. Premiers dans la ligne de mire de l’Anses : les meubles pour enfants, dont l’agence voudrait imposer l’étiquetage obligatoire lors de la vente.

Pourquoi nos tables, chaises, armoires et autres éléments du mobilier sont-ils autant nocifs ? Qu’est-ce qui justifie la présence d’autant de substances dangereuses pour la santé ?

Le mobilier, comme l’agriculture, est traité pour résister aux insectes (termites, acariens) mais aussi aux départs de feu et aux champignons. Ajouté à cela la question de l’esthétique. Bois, métaux, plastiques, matériaux composites, mousses de polyuréthane et de latex, textiles, cuirs, etc sont autant de matériaux qui peuvent être collés, peints, teints, vernis, cirés pour rendre nos meubles plus design, plus beaux, plus agréables à l’oeil et au toucher.

Des meubles écologiques et design 

Un meuble écologique limite au maximum son impact sur l’environnement lors de sa confection : fabrication locale pour limiter les transports et l’empreinte carbone, utilisation de matériaux locaux (bois, laine, coton et plume), fabrication en bois massif sans COV, finition bois brut ou huile naturelle, peu ou pas de colles de laques. L’objectif étant d’allier le design et l’ergonomie d’un mobilier de qualité supérieure avec l’éco-conception et construction.

Donc, sans forcément se résilier à prendre ses repas et à dormir par terre, on peut trouver du mobilier à la fois écologique et design dans différents magasins sur internet.